Projet éducatif


" La présence de l'Eglise dans le domaine scolaire se manifeste à un titre particulier par l'école catholique. Tout autant que les autres écoles, celle-ci poursuit des fins culturelles et la formation humaine des jeunes. Ce qui lui appartient en propre, c'est de créer pour la communauté scolaire une atmosphère animée d'un esprit évangélique de liberté et de charité, d'aider les adolescents à développer leur personnalité en faisant en même temps croître cette créature nouvelle qu'ils sont devenus par le baptême, et finalement d'ordonner toute la culture humaine à l'annonce du salut de telle sorte que la connaissance graduelle que les élèves acquièrent du monde, de la vie et de l'homme, soit illuminée par la foi. "


(Concile Vatican II , Déclaration sur l'éducation chrétienne, n° 8 )

Tout projet éducatif tend vers un idéal qui implique l'ensemble des acteurs de la communauté éducative. Le projet d'un établissement d'enseignement sous tutelle marianiste s'appuie sur un double héritage : celui de l'Eglise, qui a pour mission de proclamer la Bonne Nouvelle de Jésus-Christ et celui de la congrégation marianiste, qui bénéficie d'une longue tradition d'éducation et d'enseignement. L'esprit d'une école marianiste n'est autre que l'esprit de Marie, Celle qui a éduqué Jésus pour en faire pleinement un homme.

Une Ecole qui enseigne

"Les principes de l'éducation, une fois bien saisis, ne peuvent plus varier ; mais les procédés par lesquels on les applique, doivent nécessairement suivre les progrès des sociétés humaines et s'accommoder à leurs besoins et à leurs vœux "


( Père Chaminade, Constitutions de 1839, art. 267 )

L'enseignement dispensé à Sainte-Marie Grand-Lebrun contribue à former des adultes ouverts et responsables qui sauront trouver leur place dans la société.

A l'écoute de l'élève et en fonction de son projet, les enseignants l'aident à se fixer des objectifs et à prendre conscience de ses capacités. L'élève progresse ainsi dans la connaissance de lui-même et se donne, sous l'impulsion des équipes d'enseignants, les moyens d'ajuster son projet à ses découvertes et par la même, de se dépasser.

La notion d'équipe pédagogique est à la base du fonctionnement de l'établissement. Enseignants, censeurs, conseillers d'éducation ont le souci d'appartenir à des équipes en fonction des matières, des classes ou des cycles.

Ces équipes s'efforcent d'aboutir à une pédagogie axée sur l'élève et son projet, sa personnalité et sa manière spécifique d'apprendre. Toute la personne de l'élève est prise en compte ; ainsi, sa réussite ne s'évalue pas sur le seul critère des notes, mais intègre également sa capacité à progresser, à s'investir dans une activité, à entrer en relation et à se préparer à une vie responsable. Dans cet esprit, les conseils de classe et les bulletins scolaires, les encouragements, mais aussi, lorsqu'il y a lieu, les sanctions, sont considérés comme des moyens d'aider le jeune à se connaître, à progresser et à s'orienter.

Ces équipes entretiennent une dynamique pédagogique par la formation permanente. Elles se concertent régulièrement pour se fixer des objectifs et se donner des moyens d'actions.

Dans le cadre de projets ou d'activités dépassant le domaine strict de l'enseignement, elles coopèrent avec les autres membres de la communauté éducative et y apportent leurs compétences.

L'enseignement est respectueux du contenu des programmes officiels et, dans ce cadre, il vise à l'objectivité.


"La communauté scolaire catholique ne transmet donc pas la culture comme un moyen de puissance et de domination, mais comme un moyen de communication et d'écoute de la voix des hommes, des événements, des choses. Elle ne voit pas dans le savoir un moyen d'arriver au succès ou d'amasser des richesses mais un devoir de service et une responsabilité envers les autres."


("L'Ecole Catholique" - Congrégation pour l'Education Catholique, n°56, Rome, 1977).

Une Ecole qui éduque

Sans se substituer à la famille, l'école est une des composantes majeures du processus éducatif. Dans l'esprit de la famille marianiste et en référence à un sens chrétien de l'homme et de la société, elle favorise l'épanouissement harmonieux de la personnalité de chacun des élèves qui lui sont confiés. Les éducateurs chrétiens se savent soutenus par la présence maternelle de Marie en qui ils reconnaissent un modèle stimulant dans leur mission.

Elle constitue un milieu de vie au sein duquel tous : religieux, professeurs, cadres éducatifs, membres du personnel d'administration et de service, animateurs pastoraux, parents et élèves se doivent de collaborer dans leur diversité et leur complémentarité, à la mise en place de relations de confiance réciproques, d'estime et de respect des différences sans lesquelles rien de durable ne peut se construire.

La valeur d'un enfant ne s'apprécie pas seulement à partir de performances scolaires. L'équipe éducative s'attache donc à créer un environnement et à mettre en œuvre des moyens permettant à chacun de découvrir et de développer la richesse de cœur, les talents et les qualités dont il est porteur ou qui résident dans ceux qu'il côtoie quotidiennement.

L'équipe éducative sait qu'éduquer, c'est aussi faire le choix de prendre le temps pour parler, informer, permettre à l'autre de se raconter, de faire le point, rassurer, valoriser, construire... Cela lui demande de la disponibilité, de l'humilité, un souci d'ouverture à l'autre, de l'authenticité et de la cohérence, tant dans les actes que dans les paroles; elle s'attache donc à utiliser un langage simple et vrai.

La communauté éducative est consciente qu'une vie d'homme ne s'apprécie qu'avec du recul, que rien n'est définitivement acquis, ni dans le succès, ni dans l'échec. Elle reconnaît le droit à l'erreur qu'elle se doit d'analyser d'un regard constructif. Elle met l'accent sur l'apprentissage des responsabilités et des exigences inhérentes à l'exercice de toute liberté. Elle se doit d'être un visage d'espérance.


(...), " l'Eglise rappelle à tous que la culture doit être subordonnée au développement intégral de la personne, au bien de la communauté et à celui du genre humain tout entier. Aussi convient-il de cultiver l'esprit en vue de développer les puissances d'admiration, de contemplation, d'aboutir à la formation d'un jugement personnel et d'élever le sens religieux, moral et social."


( Concile Vatican II - l'Eglise dans le monde de ce temps - n° 59 )

Une Ecole qui révèle

UNE MISSION RECUE.

Tout établissement catholique d'enseignement reçoit de l'Eglise mission d'annoncer Jésus-Christ et d'en vivre à travers l'éducation.
Dans l'esprit de la Tutelle Marianiste, Sainte-Marie Grand-Lebrun est un établissement où religieux et laïcs ont le souci de travailler à la lumière de l'inspiration du Père Chaminade, fondateur des Marianistes, et sous la conduite de Marie.

Ainsi l'esprit d'une école souhaitée par le Père Chaminade repose sur trois piliers :

  • l'esprit de famille : il permet à chacun de trouver sa place au sein d'une communauté où se tissent des liens profonds riches d'une histoire commune ; cet esprit de famille favorise des relations vraies entre les personnes de l'ensemble de la communauté éducative.
  • le respect de l'enfant : il vise à l'épanouissement de toutes les dimensions de la personne humaine :
    - à travers une confiance en l'aptitude de chacun à progresser et à être l'acteur de son propre développement ;

    - en portant sur l'enfant créé à l'image de Dieu, le regard même de Jésus-Christ et de Marie.
  • la sagesse dans l'adaptation : elle veille à trouver un juste équilibre entre tradition et modernité.

UNE ANNONCE EXPLICITE DE LA BONNE NOUVELLE DE JESUS-CHRIST.

Enseigner et transmettre des valeurs sont un seul et même acte.


Comme tout établissement catholique d'enseignement, Sainte-Marie Grand-Lebrun fait une proposition explicite de l'Evangile et donne la possibilité à chacun de faire l'expérience de la rencontre de Jésus-Christ, dans une démarche de foi et dans le respect des consciences, car Proposer n'est pas imposer.

Cette proposition explicite de l'Evangile s'affirme par la présence d'une communauté chrétienne au sein de l'établissement. Elle se concrétise de manière visible lors d'événements marquants au sein de la communauté éducative ou de l'Eglise locale. Elle s'exprime à travers une catéchèse hebdomadaire.

La foi en Jésus-Christ se transmet davantage par des actes que par des paroles : notre époque a plus besoin de témoins que de maîtres :


"L'homme contemporain écoute plus volontiers les témoins que les maîtres, ou s'il écoute les maîtres c'est parce qu'ils sont des témoins"


(Paul VI, L'Evangélisation dans le monde moderne - n° 41).

 

La cohérence de ce projet éducatif est maintenue par des évaluations régulières ( journées pédagogiques, réunions des différentes instances de l'établissement...), sous la responsabilité de la tutelle et du directeur de l'établissement, qui en sont les garants.

Sa mise en pratique effective est la tâche de la communauté éducative animée du désir commun de faire grandir les jeunes dans l'intégralité de leur personne humaine.

 


 


 
 
Brevet et Bac 2017 le : 13/07/2017
Calendrier annuel 2017-2018
le : 13/07/2017
Atelier Rubik's Cube
le : 13/07/2017
 
 
 
 
 
 
 

Site créé par Bertrand Blanchard
Design © 2003 Mercowart pour Kitgrafik